Établissement privé pour garçons sous contrat d’association avec l’État

Interview de M. Xavier Villarmet

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Xavier Villarmet, je suis enseignant d’Histoire-Géographie et directeur du collège Hautefeuille depuis la rentrée. Auparavant j’étais directeur du collège/lycée Cours Antoine de Saint-Exupéry à Asnières. J’ai 44 ans, je suis marié et j’ai 4 enfants.

Aimez-vous votre nouvel établissement ?

Tssss, oh oui, oh oui j’aime beaucoup mon nouvel établissement, que je connais depuis assez longtemps d’ailleurs. C’est un établissement à taille humaine. Les professeurs sont sympathiques, tout comme les élèves.

Quelle a été votre première réaction en entrant à Hautefeuille ?

C’était y a 20 ans, j’étais précepteur. C’était au collège ; le lycée n’existait pas encore. Ma réaction ? Je trouvais cela incroyable : les couloirs étaient calmes, les classes également. J’avais l’impression d’être dans un monde à part. A Hautefeuille, les garçons sont polis, ils disent bonjour. Ils sont heureux dans leur uniforme, contents d’être ici. Il y règne une ambiance paisible.

Comment trouvez- vous le nouveau prestataire de la restauration (cantine) ?

Je n’étais pas là avant, donc je ne peux pas comparer, mais il est bon. Pourtant j’ai fait beaucoup de cantines avant celle de Hautefeuille. Je trouve que les plats sont livrés en quantité raisonnable.

Quels sont vos métiers ?

Je suis professeur d’Histoire-géographie, et de religion.

Quelles ont été vos études ?

J’ai fait des études d’Histoire à la Sorbonne, spécialisées en Histoire médiévale et en géographie.

Avez-vous fait d’autres métiers ?

Non, je n’ai fait qu’enseigner, c’est ma vocation.

Comptez-vous organiser une sortie de fin d’année, peut-être en lien avec les JO ?

Non : ça serait le bazar généralisé, les places sont trop chères. Mais on pourrait tout de même se sensibiliser en organisant des olympiades.

Où habitez-vous ?

J’habite à 5 minutes du collège à vélo, au sud d’Asnières-sur-Seine.

Quels sont vos loisirs ? 

J’aime faire de la guitare et de la pâtisserie.

Nous vous remercions vivement pour cette première interview.

Rodolphe et Hilaire