Établissement privé pour garçons sous contrat d’association avec l’État

L’anglais à Hautefeuille

Pour suivre un élève de la 6e à la Terminale, quoi de mieux qu’un travail d’équipe ? Et pour lui apprendre une langue comme l’anglais, mieux vaut commencer par la grammaire… De la grammaire et du travail d’équipe, avec des professeurs jeunes, de langue maternelle anglaise, et parlant bien le français : voilà l’esprit avec lequel s’enseigne désormais l’anglais à Hautefeuille. Chaque professeur a rédigé une présentation.

Stuart Wilmot, Professeur d’anglais en 3e :

« Anglais de nationalité, mais né en Australie avec des racines aux Philippines, et ayant passé une partie de ma jeunesse dans les pays du Golfe, je propose aux élèves une formation rigoureuse en termes de grammaire et de langue, et une vision aux larges horizons. Je voudrais les accompagner dans toutes leurs dimensions de développement humain, spirituel, intellectuel et même sportif, pourquoi pas ? Et j’aimerais bien aussi montrer aux élèves que l’on ne mange pas que de la gelée et du custard en Angleterre… »

Timothy Daly, Professeur d’Anglais en 2nde et 1ère :

« Anglais de naissance, celte d’origine, j’ai suivi un chemin varié : licence en neurosciences en Angleterre, Master de philosophie en France, et doctorat en philosophie des neurosciences à la Sorbonne en cours. Autodidacte de langues et d’instruments musicaux, la valeur centrale de mon parcours a été celle de l’apprentissage. Partager cette valeur avec les élèves est pour moi une chance, et je demande à Dieu le courage nécessaire pour être à la hauteur de cette si belle tâche tout au long de leur scolarité, dans cet établissement sérieux qui leur donnera les meilleures chances de réussir. Mes propres projets sur le long terme comprennent les concours d’enseignement secondaire et la publication d’un manuel complet d’anglais pour les francophones. »
Woth Yonting, Professeur d’Anglais en 6e, 5e et 4e :
« Je suis d’origine philippine avec une formation donnée par Cambridge (CELTA-Certificate in Teaching English to Speakers of other Languages). Ayant une expérience d’enseignement dans de petits cadres (Acadomia) et pour des groupes plus nombreux (Chartreux), je cherche l’équilibre entre l’approche de « personnalisation » de l’anglais et en même temps, l’apprentissage d’une langue comme une connaissance. »