Collège et Lycée privés Hautefeuille

HAUTEFEUILLE

Collège - Lycée privés

pour garçons

Un atout : le Préceptorat

Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Réflexion > Un atout : le Préceptorat

Le préceptorat est un outil majeur de notre méthode pédagogique.

Chaque élève rencontre environ tous les 15 jours l’un de ses professeurs, qui joue le rôle de précepteur. Ce suivi individualisé aide l’enfant à réfléchir à son travail et à ses méthodes, à se fixer des objectifs scolaires et personnels.

Le précepteur, par sa disponibilité et sa connaissance personnelle de l’enfant, veille particulièrement sur sa progression scolaire et son équilibre personnel. Il contribue ainsi à l’amélioration de ses résultats et à l’épanouissement de sa personnalité.

Depuis longtemps le sens pratique des Anglo-Saxons leur a fait découvrir l’intérêt de disposer d’un moyen qui assure le lien entre l’individuel et le collectif dans l’enseignement. C’est ce qu’ils appellent le « tutoring », caractéristique des collèges anglais et américains et même de leur enseignement supérieur. Cette pratique s’est introduite dans l’enseignement privé d’un bon nombre de pays et on en a parlé en France, il y a quelques années, pour l’Education nationale, mais elle en reste à ses balbutiements.

Au cœur du projet éducatif de Hautefeuille se trouve le désir de faire du « sur mesure », surtout dans la tâche éducative : c’est pourquoi nous avons mis en place, dès le début, un système de préceptorat, sur lequel on se pose souvent les questions suivantes :

1) Pourquoi le préceptorat ?

D’abord pour aider l’élève à réfléchir à son travail, à sa méthode, à s’interroger sur ses résultats et les raisons de ses hauts et de ses bas ; ensuite pour l’orienter dans la découverte des améliorations à adopter. L’idéal du précepteur, c’est la « maïeutique » de Socrate : faire trouver à l’élève les bonnes réponses, ou en tout cas, des réponses opportunes, car, en cette matière, la voie à suivre n’est pas forcément unique.

Cette démarche s’applique ensuite tout naturellement à ses rapports avec les autres, en classe et en famille, dans le but de renforcer son caractère dans ses aspects positifs et de limer ses défauts ! Enfin, grâce à la confiance qui s’établit avec le précepteur, celui-ci est un stimulant pour que la formation spirituelle donnée au collège soit mieux perçue et comprise, en répondant à ses questions et en l’encourageant dans son effort personnel pour développer sa vie chrétienne.

2) Le préceptorat est-il toujours efficace ?

Dans l’absolu son efficacité est certaine, mais dans la pratique il ne l’est que si la confiance s’établit et que le « préceptué » fait preuve de franchise et de sincérité. Sans cette libre coopération, le préceptorat n’est plus guère qu’un corps sans âme.

3) Le préceptorat est-il la panacée à toutes les difficultés ?

Non, bien sûr, parce que la personne humaine est complexe et que les bons désirs et les bons instruments ne suffisent pas. La voie de l’amélioration personnelle est une lutte dans laquelle on progresse pas à pas, souvent au rythme de la samba, deux pas en avant, un pas en arrière ! Cependant l’élève apprend à se connaître, avec ses qualités et ses limites, ce qui est déjà un solide point d’appui dans le processus éducatif.

4) Qui sont les précepteurs ?

Ce sont des professeurs ou d’autres adultes qui se sentent aptes pour ce travail, et disponibles puisqu’il demande de pouvoir recevoir les élèves tous les quinze jours environ. De plus il leur faut une formation préalable afin d’exercer cette mission en accord avec le style éducatif du collège.

5) Le précepteur est-il toujours le même pour un élève ?

Normalement il change toujours au bout de deux ans, parfois après un an seulement. Un équilibre est recherché entre l’intérêt de la continuité et la convenance d’un changement afin que l’élève bénéficie de personnalités différentes.

6) Quels sont les rapports entre les parents et les précepteurs ?

Dans le souci — inhérent au projet éducatif — d’établir une continuité entre la famille et le collège sur le plan éducatif, les parents sont invités à rencontrer périodiquement le précepteur pour échanger leurs impressions. Celui-ci garde néanmoins la discrétion naturelle, s’il est besoin, pour que la confiance de l’élève ne se sente pas trahie.

* * *

Voilà en quelques mots les grands traits du préceptorat, sur lequel il resterait bien des choses à dire. En tous cas il contribue beaucoup à l’ambiance du collège, car chacun se sent pris en compte, sachant qu’à tout moment il a quelqu’un à qui parler et sur qui compter.

Notre espoir est que l’investissement personnel important, en temps et en énergies, que suppose le préceptorat porte un fruit durable : encourager les élèves à mieux se connaître, à se choisir des objectifs et à acquérir le goût du dépassement de soi.

Pierre SAULEAU

Directeur

Documents joints

  • télécharger - 100.5 ko

Aider Hautefeuille

Par mon don, je contribue à promouvoir une éducation de qualité pour mes fils.

Inscriptions 2018-2019

Toutes les informations pour les

Autres informations

  • Ecole directe

    Prenez connaissance des notes et résultats de votre fils.

  • Calendrier

    Toutes les dates utiles du collège et du lycée.

  • Restons en contact !

    Par les réseaux sociaux

    FacebookGoogle +

    En vous abonnant à notre newsletter