Collège et Lycée privés Hautefeuille

HAUTEFEUILLE

Collège - Lycée privés

pour garçons

Sport et formation humaine

Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Réflexion > Sport et formation humaine

L’éducation physique : une discipline à part entière et entièrement à part

Si les jeunes garçons abordent ce cours avec plus de joie, d’énergie, voire de décontraction que d’autres matières, il n’en demeure pas moins qu’elle leur apporte des éléments indispensables à leur équilibre et à la construction de leur caractère. C’est pourquoi il nous apparaît déraisonnable de chercher à les en dispenser ou de se contenter d’en faire une simple récréation encadrée. L’exigence est à l’éducation physique ce que la grammaire est à la littérature.

A. Une hygiène de vie

Le corps de l’adolescent connaît, durant les années de collège, une véritable mutation. Le rapport qu’il entretient avec ce dernier est ambigu, d’un côté une immense fierté face à toute la puissance et les émotions qu’il dégage, et de l’autre l’incompréhension face à tous les gestes maladroits commis, la consommation d’énergie qu’il demande et la mollesse qui en découle. Ceci conduit le plus souvent, soit à une survalorisation de son corps, soit, au contraire à sa dépréciation. L’EPS cherche alors à montrer aux élèves comment redonner à ce corps sa juste place, sa vraie valeur, son lien privilégié avec l’âme, au travers d’une éducation à la tempérance. Se connaître, se maîtriser, se respecter.

B. Dépassement de soi

L’adolescent est à l’âge du défi, des grands idéaux. Le cours d’éducation physique est une forme de défi, une invitation à se dépasser, tout en se construisant physiquement et moralement. Cela se fait au travers de sports, qui ne sont pas pratiqués pour eux-mêmes, mais pour ce qu’ils apportent comme conduites motrices ou sociales. Le choix des activités n’est jamais anodin. Il peut être surprenant… mais seule la confrontation du jeune avec une difficulté le fera ressortir grandi, qu’il ait réussi ou échoué. La situation d’échec, surtout en EPS, fait partie intégrante de l’apprentissage et fait grandir chez le jeune courage et persévérance.

C. Fair-play

Vouloir gagner et savoir perdre, une devise pour tous et chacun. L’appropriation des règles n’est pas toujours chose facile. C’est pourquoi l’enseignant cherche non seulement à les faire appliquer mais aussi à les faire comprendre. Au fur et à mesure des années, l’arbitrage et même l’évaluation sont pris en charge par les élèves. Une autre forme d’ouverture à l’autonomie et à la responsabilité… et à la justice.

D. Une joie immense

Découvrir les potentialités de son corps, chercher à se dépasser, surmonter ce qui nous apparaissait, il y a encore six semaines, impossible, voilà la vraie récompense. Même si la note reste présente, nous voulons ouvrir le jeune sur le sens de l’effort gratuit, sur l’idée que la volonté est la clé de la réussite, quelles que soient nos qualités premières. Chacun est appelé à se dépasser et à découvrir ainsi que le soin des petites choses, des petits détails techniques ou stratégiques, fait les vraies victoires.

Alors, si nous avons pris l’habitude, en regardant ce garçon courir, de ne voir que son corps en mouvement, n’oublions pas de regarder aussi son ombre qui nous rappellera les vertus qu’il vit à cet instant et cherchons à l’encourager dans cette formidable quête : être adulte.

Alexandre MANT – 8/04/2009

Documents joints

  • Formation et sport - 34.5 ko

Aider Hautefeuille

Par mon don, je contribue à promouvoir une éducation de qualité pour mes fils.

Inscriptions 2018-2019

Toutes les informations pour les

Autres informations

  • Ecole directe

    Prenez connaissance des notes et résultats de votre fils.

  • Calendrier

    Toutes les dates utiles du collège et du lycée.

  • Restons en contact !

    Par les réseaux sociaux

    FacebookGoogle +

    En vous abonnant à notre newsletter