Collège et Lycée privés Hautefeuille

HAUTEFEUILLE

Collège - Lycée privés

pour garçons

Réussir en français

Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Méthodes et vertus > Réussir en français

A. Réussir une rédaction

1) Le sujet :
- Je lis attentivement le sujet, plusieurs fois, pour le comprendre. Je le recopie. Je souligne les mots importants.

2) Le héros :
- Je fais une « fiche d’identité » sur lui : nom, époque, portrait physique et moral.

3) L’histoire :
- J’invente (seulement maintenant) une histoire à partir du sujet.
- Je fais un plan du récit, puis je le rédige au brouillon quelques jours à l’avance, pour le laisser mûrir.
- Je rédige au propre.

4) L’introduction et la conclusion :
- L’introduction comporte : rappel du sujet, situation initiale, présentation d’un personnage
- La conclusion comporte : fin de l’histoire, pensée ou morale, ouverture sur l’avenir.

5) Les relectures :
- Je me relis pour : la formulation des phrases, les répétitions, l’orthographe d’usage, les accords et la ponctuation.

B. Réussir en dictée

1) Lors de la première lecture :
Je m’efforce de bien comprendre le sens du texte, et même de retenir certains passages à l’oral (la 1ère phrase...). Je prends cela comme un « jeu » : connaître la dictée avant que le professeur ne la dicte vraiment.

2) Quand le professeur dicte :
-a) Avec ma mémoire visuelle, je visualise les mots dans ma tête ; je visualise aussi les accords des noms, verbes et adjectifs (avec des flèches).
-b) Avec ma mémoire auditive, je cherche la racine du mot. Je pense aux mots de la même famille (Ex : « Citadin » prend un C parce qu’il vient de « cité »). Je remplace les verbes du 1er groupe par « mordre ».
-c) Avec ma mémoire scripturaire, j’écris au brouillon avec plusieurs variantes. La main et l’œil peuvent retrouver ce qui convient le mieux (Ex. : « Attraper » ou « atrapper » ? Certains reconnaîtront la bonne écriture, « attraper »).

3) Avant les relectures finales :
- Je me relis à chaque fois que le professeur relit la phrase.
- En relisant, je me pose des questions :
- Est-ce le bon accent ? Est-ce AN ou EN ?
- Est-ce C ou S ? Y a-t-il un ou deux N ?
- Quelle lettre muette est à la fin ?
- Quel est le sujet ? Combien y a-t-il de... ?
- Avec quel nom s’accorde cet adjectif ?
- Est-ce un infinitif ou un participe passé ?

C. Devenir un bon lecteur

1) Je lis d’abord par plaisir :
- J’ai le choix des genres (aventure, policier, science-fiction, romans historiques…).
- Si un livre ne me plaît pas, je saute des passages ou j’en change. Rien ne m’oblige à lire les livres des autres ; mais j’en trouve toujours un qui m’intéresse.
- J’essaie surtout de comprendre ce que veut dire l’auteur, de partager ses émotions.

2) Je lis beaucoup :
- Plus je lis, plus la lecture devient facile.
- Je réserve à la lecture un peu de temps chaque jour, pour progresser.
- Je m’efforce de lire rapidement pour ne pas me lasser.

3) La lecture m’enrichit :
- J’acquiers des connaissances, je comprends mieux les devoirs, je peux travailler seul, je travaille plus vite, je suis plus concentré…
- Je sélectionne mes informations : dans une recherche, je vais à la table des matières.
- Je suis actif dans ma lecture : j’imagine, je me demande quelle sera la suite…
- Si je découvre un mot nouveau, j’essaie de connaître son sens précis.

D. Apprendre un poème

1) Comment bien comprendre :
- J’écoute le cours de récitation.
- Je copie le cours sur mon cahier.
- Avant d’apprendre, je regarde à nouveau le cours, pour bien comprendre.

2) Comment bien apprendre :
- J’apprends strophe par strophe. Pour retenir l’ensemble, je fabrique une phrase avec les 1ers mots de chaque strophe.
- J’apprends chaque jour une nouvelle strophe. Pour connaître 14 vers en une semaine, je peux apprendre 2 vers par jour.
- J’apprends par lieux : j’associe chaque strophe à une pièce de la maison.
- J’apprends en chantant, ou en disant le poème comme un message publicitaire.
- J’intègre l’ensemble des éléments du poème dans une image, une scène unique.
- Ma mémoire hésite sur certains mots ?
Je les surligne, je les répète, je les réécris.

3) Comment bien réciter à la maison :
- Je récite avec le ton et avec des gestes, car on retient mieux un texte « vécu ».
- Je récite à la maison en m’imaginant que je suis en classe, devant le professeur.
- Je récite par écrit à la maison.
- En récitant, je projette dans mon esprit une image du poème imprimé.

Documents joints

  • Réussir en français - 31.5 ko

Aider Hautefeuille

Par mon don, je contribue à promouvoir une éducation de qualité pour mes fils.

Inscriptions

Toutes les indications pour l'inscription de votre fils.

Autres informations

  • Ecole directe

    Prenez connaissance des notes et résultats de votre fils.

  • Calendrier

    Toutes les dates utiles du collège et du lycée.

  • Restons en contact !

    Par les réseaux sociaux

    FacebookGoogle +

    En vous abonnant à notre newsletter

Quelques Amis de Hautefeuille