Collège et Lycée privés Hautefeuille

HAUTEFEUILLE

Collège - Lycée privés

pour garçons

Quels livres pour nos ados ?

Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Réflexion > Quels livres pour nos ados ?

Choisir un bon livre de détente, c’est toujours difficile. Pourtant les bons ouvrages existent, pour tous les âges et pour toutes les sensibilités. Et ce sont des ouvrages formateurs. Mais il faut les connaître. Commençons par quelques-uns, quelques têtes de série.

La Porte des Anges, par Michael Dor (12-15 ans)

Les quatre volumes de la Porte des Anges nous font entrer dans un domaine bien connu des jeunes lecteurs d’aujourd’hui. En effet, le héros, Jean-Baptiste Carmes, un ado vivant de nos jours à Tournon-sur-Vise, est en relation avec de mystérieux personnages, qu’il apprend à connaître. L’un d’entre eux, Philippe Oros, maîtrise l’entrée dans un monde mystérieux. La "porte des anges" est un passage vers un fantastique monde angélique, mais aussi vers le passé et le futur. Pour l’aider, Jean-Baptiste a son amie Lucie, mais aussi Frère Athanase, un moine qui est le Gardien de l’Ordre de la Porte des Anges. Mais face à lui, Jean-Baptiste a aussi de terribles ennemis, dont le pire est un certain monsieur Natas, alias l’Adversaire, aux redoutables pouvoirs.

Dans cette saga aux multiples rebondissements, le lecteur trouvera à la fois de la détente et l’occasion de réfléchir sur les multiples tentations que la vie lui propose, ainsi que sur l’influence des esprits bons ou mauvais sur notre monde.

La Guerre des clans, par Erin Hunter (11-14 ans)

Nous entrons dans un monde de chats, que le lecteur peut aborder assez jeune (10-11 ans), mais qu’il pourra continuer à suivre sans crainte pendant encore plusieurs années. Dans les alentours d’une petite ville, quatre clans de chats sauvages se disputent un territoire champêtre et forestier. Rusty, petit chat domestique à l’origine, va découvrir ce monde structuré et s’y intégrer, en y apportant ses propres valeurs : courage, intégrité, esprit d’analyse...

La psychologie, l’étude des rôles sociaux et des rapports des différents animaux donnent à cette série multiple (déjà plus de vingt-deux volumes) une véritable épaisseur et une certaine profondeur. Derrière le monde des chats, le lecteur décrypte sans peine le monde des hommes dont il connaît déjà certaines facettes.

Tobie Lolness, par Timothée de Fombelle (11-12 ans)

Tobie Lolness vit dans un arbre. C’est une créature minuscule, qui ne mesure pas plus d’un millimètre et demi. Dans cet arbre vit toute une société, qui se partage les différentes branches, le haut étant réservé aux classes dirigeantes. La vie y est parfois dangereuses, surtout pour les êtres comme Tobie, qui essaient de défendre des valeurs rejetées par les nouveaux pouvoirs, comme l’honnêteté, la franchise et la liberté. Autour de l’arbre existent d’autres peuples, des peuples de l’herbe, que Tobie va aussi apprendre à connaître.

Le monde de Tobie Lolness, projection du nôtre dans l’univers d’un arbre, est extrêmement attachant. Derrière son côté poétique, il s’agit là d’une vraie œuvre littéraire pour les ados ou préados : un monde profond, aux multiples facettes, avec des héros de chair et de sang, mais qui s’élèvent à la hauteur d’un véritable mythe.

Père Elijah - Une Apocalypse, par Michael O’Brien (12-18 ans)

Le Père Elijah, un moine carme converti du judaïsme après une carrière mouvementée en Israël, est tout étonné : on l’appelle à Rome, et le pape le reçoit pour lui confier une mission. Et quelle mission ! Il s’agit de sauver le monde, un monde du XXIe siècle devenu extrêmement complexe, avec les faibles moyens que donne l’Eglise catholique. Ces moyens apparemment faibles que sont la prière, la loyauté, une détermination sans faille, et bien entendu l’aide des esprits angéliques. Face à ce vieux moine, une sombre organisation mondiale, mêlant des hommes politiques et de sombres mafieux - le tout manipulé par le Père du mensonge, Lucifer en personne.

Un texte extraordinaire, qui mérite bien son titre de thriller religieux, entre Dostoïevski et Tom Clancy, le tout mâtiné de Chesterfield, que l’auteur affectionne particulièrement. Un roman pour bons lecteurs, plutôt pour jeunes gens que pour ados. Extrêmement riche en réflexion sur la loyauté à l’Eglise, sur le péché et la grâce, c’est un vrai récit de rédemption.

L’Apprenti d’Araluen, par John Flanagan (11-13 ans)

Will est un jeune enfant trouvé, élevé au château de Montrouge. Il rêve de devenir soldat, mais il va être choisi comme élève par un maître Rôdeur, le sombre Halt. Cette formation, beaucoup plus intéressante qu’il ne lui paraissait au premier abord, le conduira à exploiter mieux ses qualités personnelles, à travers des aventures qui lui feront affronter de nombreux dangers, dans un monde médiéval d’où la magie est absente, mais où la débrouillardise et l’écoute d l’intuition ont plus que jamais leur place.

Le monde d’Araluen (16 volumes), bien adapté à l’univers des 11-13 ans, avec ses guerriers, ses rôdeurs et ses scribes, est la fois dépaysant et familier, puisque l’auteur se refuse aux acilités de la magie. On y approfondit les rapports humains en découvrant la façon dont les héros et héroïnes s’approprient les valeurs qui leur sont proposées à travers leurs diférentes formations, puis au sein de leurs aventures quand ils atteignent la maturité.

La Quête d’Ewilan, par Pierre Bottero (12-16 ans)

Ewilan s’appelait à l’origine Camille Duciel. C’est une petite fille ordinaire, mais dotée d’un super-pouvoir : celui de faire le "pas de côté". Il s’agit d’un pas qui permet d’entrer dans un monde parallèle, autrement plus riche et aventureux. Cet autre monde est l’Empire de Gwendalawir, situé au centre d’un continent environné de pays sombres et mystérieux : le royaume Raïs, le pays Faël, la Forêt maison des Petits... Dans cet univers, l’imagination est une faculté maîtresse, qui permet de "dessiner", autrement dit de concevoir des objets qui s’incarnent d’eux-mêmes dans la réalité. Ce pouvoir est réservé à certains êtres, dont Camille-Ewilan fait partie. Mais cet univers est également dangereux, et on y rencontre d’autres catégories d’êtres, comme les "Marchombres", des chevaliers cachés, ou les "Mercenaires du Chaos", au service des forces destructrices.

La saga d’Ewilan, pour bons lecteurs de 12 à 16 ans, est un univers à part entière. Ses héros, aux personnalités riches et poétiques, découvrent la vie avec une palette inoubliable de couleurs. La lutte entre le bien et le mal y prend des proportions véritablement fantastiques, même si ses personnages y ont la même liberté amoureuse que dans les romans chevaleresques du Moyen Âge.

Encore quelques titres :

- Wango, par Timothée de Fombelle (très belle épopée contemporaine commençant en 1938, 12-15 ans)
- Strom, par Emmanuelle et Benoît de Saint-Chamas (trilogie fantastique et contemporaine autour de pouvoirs insolites, très bien orientée, 11-14 ans)
- Magarcane, par Mathieu Bobin (série médiévale-fantastique, 11-14 ans)
- Alex Rider, par Anthony Horowitz (aventure, 11-12 ans)
- Artemis Fowl, par Eoin Colfer (aventure et fantastique, pour lecteurs chevronnés, 12-15 ans)

Pour aller vers la littérature "classique" :

- Alexandre Dumas : Le Comte de Monte-Cristo, Les Trois Mousquetaires, Vingt Ans Après, Le Collier de la Reine
- Alphonse Daudet : Les Lettres de mon moulin, Tartarin de Tarascon, Contes du lundi, Le Petit Chose
- Jules Romains : Knock

Aider Hautefeuille

Par mon don, je contribue à promouvoir une éducation de qualité pour mes fils.

Inscriptions 2018-2019

Toutes les informations pour les

Autres informations

  • Ecole directe

    Prenez connaissance des notes et résultats de votre fils.

  • Calendrier

    Toutes les dates utiles du collège et du lycée.

  • Restons en contact !

    Par les réseaux sociaux

    FacebookGoogle +

    En vous abonnant à notre newsletter