Collège et Lycée privés Hautefeuille

HAUTEFEUILLE

Collège - Lycée privés

pour garçons

Pourquoi choisir une école pour garçons ?

Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Réflexion > Pourquoi choisir une école pour garçons ?

JPEG - 22.1 ko

Il existe une vaste documentation sur le sort alarmant des garçons dans le domaine de l’éducation. Soixante-dix pour cent des femmes se rendent à l’université, tandis que seulement cinquante pour cent des hommes connaissent le même succès. Rien n’indique que cette tendance est sur le point de se renverser. Soixante pour cent des étudiants diplômés sont des filles, toutes disciplines confondues. Cet écart a atteint une ampleur inégalée. Une récente étude menée en Angleterre a permis d’établir une corrélation entre la chute massive du nombre de garçons s’inscrivant à l’université et la diminution du nombre d’écoles non mixtes. Ces statistiques sont trop inquiétantes pour être ignorées ; heureusement, les écoles pour garçons seulement font lentement mais sûrement un retour en force.

L’éducation est une route claire et avérée vers la réussite. La plupart des personnes qui choisissent la voie des écoles indépendantes sont conscientes de ce fait. Elles veulent ce qu’il y a de mieux pour leur enfant dans l’ensemble des domaines : les activités académiques, le sport, les arts, la culture littéraire, le bilinguisme et le biculturalisme.

La plupart veulent également que leur enfant devienne un être humain remarquable. Il s’agit d’un défi de taille, étant donné que les garçons semblent particulièrement vulnérables à la myriade de distractions que représentent les jeux vidéo, Netflix, Internet, la musique en ligne, etc. Tout un monde s’offre à eux par l’entremise d’un téléphone cellulaire. L’univers numérique est excitant et interactif, et ce serait de la négligence de la part des éducateurs de ne pas mentionner que notre programme doit fonctionner en tandem avec ce paysage technologique en constante évolution.

Mais revenons à notre question. Les garçons apprennent différemment des filles. Ils réfléchissent, traitent l’information et l’absorbent à un autre rythme. Ils ne sont pas moins intelligents - loin de là ! Cependant, le modèle de cours traditionnel semble favoriser la réussite des filles. Un garçon doit être en mesure de vivre sa vie de garçon jusqu’à ce qu’il soit prêt à devenir un homme. Les enseignants des écoles pour garçons seulement sont capables de mettre en œuvre des exigences spécifiques au sexe de l’élève qui représentent des outils essentiels au succès.

La disparité des niveaux littéraires chez les filles et les garçons est un fossé qui ne cesse de s’élargir. Dans une école pour garçons seulement, cet écart s’efface, le niveau littéraire s’exprimant par la lecture de bandes dessinées, d’ouvrages documentaires et d’articles de journaux. Un niveau littéraire inférieur à la norme reflète alors simplement un manque d’engagement de la part du garçon. Ce désengagement sonne le glas de ses perspectives d’avenir dans quelque champ d’étude que ce soit.

Les garçons ont besoin de bouger. Dans une situation de confinement prolongé, leur concentration diminue. Beaucoup de garçons sont brouillons et désorganisés, et ils trouvent difficile de rester assis. Les filles ont davantage de facilité dans un environnement structuré où tous sont assis tranquillement.

J’aime relever le fait que la plupart des problèmes de discipline surviennent à la maternelle. Les garçons de cinq ans sont curieux, explorateurs, agités, imaginatifs, hilarants, créatifs, indisciplinés, touche-à-tout et non rancuniers. Nous devons proclamer ces traits de caractère, mais nous devons également les contenir afin de canaliser cet enthousiasme débridé qui se termine parfois en morsures et en coups de pieds. Et il s’agit là d’un comportement normal pour des garçons ! Il n’y a aucune raison de sous-estimer leurs capacités intellectuelles. Les garçons sont brillants. Simplement, la capacité de maîtriser ses comportements impulsifs est une compétence qui s’acquiert.

Dans une école pour garçons seulement, les élèves sont moins limités par les stéréotypes liés au sexe. Un environnement entièrement masculin garantit que toutes les options sont disponibles pour eux, de la chorale au rugby en passant par le tricot et l’art oratoire. Nous voulons offrir un milieu adapté à chaque garçon, que ce dernier soit porté sur la lecture, les arts, le sport, les mathématiques ou tout autre intérêt. Nous devons prévoir un espace pour tous les parcours désirés. Dans un environnement mixte, il y a davantage de pression exercée par les pairs pour se conformer aux stéréotypes généraux. Quel dommage d’abandonner une passion parce que ce n’est pas “ cool ” ! En plus, nous sommes dotés d’un programme d’études axé sur les arts et les sciences, qui constitue le socle sur lequel reposent toutes les autres activités intellectuelles.

Notre établissement est une école préparatoire à l’université. Les exigences universitaires définissent le cadre pour l’atteinte de notre but ultime : diplômer un garçon accompli. Quel est notre avantage concurrentiel en vue de cet objectif ? La réponse : l’intelligence émotionnelle. Pendant des siècles, l’intelligence rationnelle était la carte maîtresse dans la prédiction du succès futur. De nos jours, c’est l’amalgame de ces deux types d’intelligence qui est à l’avant-plan. Or l’intelligence émotionnelle ne s’enseigne pas. Elle doit être intégrée dans un environnement où l’empathie, la compassion et la bonté sont modelées. Certaines études indiquent que les hommes ayant étudié dans un environnement non mixte conservent leurs amis toute leur vie, affichent de plus faibles taux de divorce et forgent des liens plus solides que la moyenne. Les garçons ont besoin d’amitiés durables afin d’être à l’aise pour communiquer, une aptitude qui vient naturellement aux filles, mais qui doit être encouragée chez les garçons.

Il va sans dire que l’intelligence rationnelle est une composante essentielle. En y ajoutant les principes de l’effort et la capacité de déterminer le raisonnement ou le comportement appropriés de manière autonome, on obtient un degré de conscience de soi qui laisse présager un brillant avenir. Si nous voulons que nos fils s’épanouissent dans la voie qu’ils ont choisie, nous devons leur fournir l’arme absolue : une excellente éducation dans une école pour garçons seulement. ■

Source de l’article

Aider Hautefeuille

Par mon don, je contribue à promouvoir une éducation de qualité pour mes fils.

Inscriptions

Toutes les indications pour l'inscription de votre fils.

Autres informations

  • Ecole directe

    Prenez connaissance des notes et résultats de votre fils.

  • Calendrier

    Toutes les dates utiles du collège et du lycée.

  • Restons en contact !

    Par les réseaux sociaux

    FacebookGoogle +

    En vous abonnant à notre newsletter

Quelques Amis de Hautefeuille