Collège et Lycée privés Hautefeuille

HAUTEFEUILLE

Collège - Lycée privés

pour garçons

Poèmes de Sixième d’après La Fontaine (promo 2022)

Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Les élèves > Poèmes de Sixième d’après La Fontaine (promo 2022)

De savoureux pastiches de La Fontaine, rédigés par des élèves en verve créative, sans autre indication du professeur que son sourire bienveillant... Voici ce que vous lirez en vous réjouissant avec les nombreux parents et professeurs qui les ont plébiscités.
Le professeur tient à le préciser : il n’est nullement à l’origine de cette initiative. Ce sont des élèves de 6eB, en particulier Valentin et Martin Tr., qui ont eu la fantaisie de rédiger des parodies de certaines fables de La Fontaine, en les accommodant à la vie de la classe ou du collège. Mais pourquoi ne pas faire partager ce plaisir goûté à l’intérieur des murs de la classe ? (bien entendu, les prénoms et noms de famille des élèves ont été modifiés)

Théophile et M. Latil

Théophile ayant travaillé toute l’année
Se trouva fort dépourvu
Quand les vacances furent venues.
Pas un seul petit morceau
De vingt ou d’encouragement !
Il alla demander des bonnes notes
Chez M’sieur Latil son voisin,
Le priant de lui noter
Quelque vingt pour subsister.
— Je vous paierai, lui dit-il,
Avant septembre, foi de délégué,
Bonnes notes et encouragements.
M’sieur Latil n’est pas prêteur,
C’est là son moindre défaut.
— Que faisiez-vous, cette année ?
Dit-il à ce délégué.
— Nuit et jour, pour tous les profs,
Je travaillais, ne vous déplaise.
— Vous travailliez ? J’en suis fort aise,
Eh bien, enseignez, maintenant !

Valentin

Cottivaud et Baudrillart

Maître Cottivaud sur un balcon perché
Tenait dans ses mains son carnet
Maître Baudrillart cherchant à le châtier
Lui tint à peu près ce langage :
- He bonjour Monsieur de Cottivaud,
Que vous êtes gentil, que vous me semblez sage !
Sans mentir, si votre cerveau se rapporte à votre sagesse,
Vous êtes le Einstein d’Hautefeuille, croyez-moi
A ces mots, Cottivaud ne se sent pas de joie,
Et pour montrer sa grande sagesse, il va faire ses devoirs, et oublie son carnet.
Baudrillart s’en saisit et lui dit :
Mon bon Cottivaud, apprenez que tout professeur punit au dépens de l’élève qui l’écoute.
Cette leçon vaut bien une observe sans doute.
Cottivaud honteux et confus jura mais un peu tard qu’on ne le punirait plus.

Valentin (6B)

L’œil du prof

Un quatrième s’étant sauvé dans la classe des Sixièmes,
Fut d’abord averti par eux :
Qu’il chercha une meilleure classe.
"Mes frères, leur dit il, ne me dénoncez pas :
Je vous enseignerai les meilleures antisèches ;
Ce service vous peut pour quelques interros être utile,
Et vous n’en aurez point regret."
Les Sixièmes, à toutes fins, promirent le secret.
Il se cache sous une table, respire et prend courage.
Au tableau on apporte l’éponge pour l’essorage
Comme l’on faisait tous les jours :
L’on va, l’on vient, les chargés de l’ordre font cent tours,
Le délégué même ; et pas un, d’aventure,
N’aperçoit ni pull ni chaussures,
Ni élève enfin. L’habitant de l’étage
Rend déjà grâce aux Sixièmes, attend dans cette classe
Que chacun retournant à son apprentissage,
Il trouve pour s’enfuir un moment favorable.
Maître Martin Bormont lui dit : " cela va bien ;
Mais quoi ? Le prof aux cent yeux n’a pas fait sa revue.
Je crains fort pour toi sa venue ;
Jusque là, pauvre Quatrième, ne te vante de rien."
Là-dessus, Monsieur Castaing entre et vient faire sa ronde.
"Qu’est ceci ?" dit-il à tout le monde.
"Je vois bien trop de craie sur ce tableau rayé ;
cette petite chaise est vieille, allez vite la changer
Je veux que désormais vos livres soient mieux soignés !
Que coûte-t-il d’enlever tous ces bouts de papier ?
Ne saurait-on ranger ces livres ou ces cahiers ?"
En regardant à tout, il voit une autre face
Que celles qu’il voyait d’ordinaire dans la classe.
L’élève est reconnu : chaque prof prend un stylo ;
Chacun donne un blâme à l’élève pâlot.
Ses larmes ne sauraient le sauver des sanctions
On le punit, par des colles, et des observations
Ainsi que des travaux d’intérêts généraux.

Monsieur Mant sur ce sujet dit fort élégamment
Quatrième et sixièmes ne sont pas équivalents
Un professeur de maths le démontre aisément.

Valentin (6B)

PDF - 46.6 ko

Maître Yoda et Dooku

Maître Yoda sur son vaisseau perché ,
Tenait en sa main un blaster.
Comte Dooku par la vengeance alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
Ohé, maître Yoda !
Que vous n’êtes pas gentil,
Que vous n’êtes pas beau !
Sans mentir, si votre sagesse
Se rapporte à votre habillage,
Vous êtes l’hôte des bizarreries de la force.
A ces mots, maître Yoda ne se sent pas de joie,
Et pour montrer sa belle allure,
Il ouvre ses larges mains,
Et laisse tomber son blaster.
Dooku s’en saisit et lui dit :
Mon bon Yoda, apprenez que tout insulteur
Vit aux dépends de celui qui l’écoute,
Cette leçon vaut bien un blaster sans doute .
Honteux et confus, maître Yoda jura
Mais un peu tard,
Que l’on ne l’y prendrait plus.
Martin T
(2004- ?)

PDF - 142.3 ko

Harry Potter et Voldemort

Harry Potter sur son balai perché,
Tenait en sa main une baguette.
Maître Voldemort par le sang assoifé ,
Lui tint à peu près ce langage :
Ohé, Harry Potter !
Mais que tu m’ennuies,
Que tu n’est pas costaud !
Sans mentir, si ta coiffure
Se rapporte à ton pilotage,
Tu est l’hôte des Cracmols de Poudlard.
A ces mots, Harry Potter ne se sent pas de joie,
Et pour montrer son expérience,
Il envoie un éclair dans la face de Voldemort,
Et laisse tomber sa baguette.
Voldemort s’en saisit et lui dit :
Mon bon Potter, apprenez que tout menteur
Vit aux dépends de celui qui l’écoute,
Cette leçon vaut bien une baguette sans doute .
Honteux et confus, Harry Potter jura
Mais un peu tard,
Que l’on ne l’y prendrait plus .

Martin Tr
(2004- ?)

Quelques réactions

merci cher monsieur Baudrillard, de nous faire partager ces nouveaux talents !

merci cher monsieur, nous avons tous bien ri... et admiré le talent de vos élèves et votre capacité à les révéler.

Merci, j’apprécie le don d’imitation de ces sixièmes.

Merci. J’ai lu avec plaisir ces fables...

C est excellent
Je me suis régalée

Merci Monsieur, que c’est drôle !

Merci beaucoup de nous faire partager ces joyeuses fantaisies rendues possibles par l’apprentissage de beaux textes.

Bravo aux jeunes auteurs !

Aider Hautefeuille

Par mon don, je contribue à promouvoir une éducation de qualité pour mes fils.

Inscriptions 2018-2019

Toutes les informations pour les

Autres informations

  • Ecole directe

    Prenez connaissance des notes et résultats de votre fils.

  • Calendrier

    Toutes les dates utiles du collège et du lycée.

  • Restons en contact !

    Par les réseaux sociaux

    FacebookGoogle +

    En vous abonnant à notre newsletter