Collège et Lycée privés Hautefeuille

HAUTEFEUILLE

Collège - Lycée privés

pour garçons

Obéissance

Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Méthodes et vertus > Obéissance

A. Sa nature

1) Définition

- L’obéissance est une vertu qui consiste à soumettre sa volonté à une loi extérieure, ou à la volonté d’autrui, pour un motif raisonnable.
- Je dois obéir à mes parents, aux adultes responsables de moi, aux règlements et à la loi juste.

2) Et la liberté ?

- La vraie obéissance est un acte libre, réalisé par une créature raisonnable.
- Elle n’empêche pas l’initiative, en particulier dans la réalisation d’une mission, ou dans la proposition.
- L’autonomie est la capacité à se soumettre soi-même à une loi, sans avoir besoin d’y être contraint ou poussé par autrui.
- Si l’on ne comprend pas ou si l’on n’est pas d’accord, il est bon de le dire. Mais si ce n’est pas un péché, il faudra obéir.

3) La désobéissance

- Elle est le premier des péchés : désobéir à la loi de Dieu.
- Parfois, il faut désobéir : si ce que l’on nous demande va contre la loi de Dieu. Mais reconnaissons que c’est rare !

B. Pourquoi obéir ?

1) Pourquoi à mes parents ?

- « Enfants, obéissez à vos parents dans le Seigneur. » (Eph 6, 1)
- Mes parents représentent Dieu pour moi : Dieu les a mis à l’origine de ma vie, et leur a confié mon éducation.
- Les parents peuvent déléguer leur autorité à d’autres adultes : professeurs ou responsables d’associations.
- L’éducation donnée au collège se veut un prolongement de la cellule familiale.

2) Pourquoi au règlement ?

- Le règlement est un contrat, accepté librement par les participants, et ceux-ci doivent avoir la loyauté de respecter leur propre signature.

3) Pourquoi à la loi juste ?

- La loi humaine est nécessaire au bon ordre de la société. Celui qui ne la respecte pas s’expose, en contrepartie, à recevoir les peines prévues.
- La loi juste indique le bien et châtie les fautes.
- Une loi peut être injuste, si elle s’oppose à la loi de Dieu. Alors, elle n’oblige pas.

4) Dans le plan de Dieu

- La loi de Dieu indique les grandes orientations de la vie morale, et sert de guide à la conscience. L’Eglise est son interprète légitime.
- L’obéissance plaît à Dieu : « Par l’obéissance d’un seul beaucoup seront justifiés. » (Rm 5, 19)
- Jésus s’est fait « obéissant jusqu’à la mort, et à la mort sur la Croix » (Ph 2, 8) : pour le croyant, obéir, c’est co-racheter avec le Christ.

C. Comment obéir ?

1) Avec amour et par amour

- Aimer nos parents, c’est leur montrer notre affection par des signes clairs : faire ce qu’ils nous demandent, faciliter le bon déroulement de la vie de famille.
- De même pour Dieu : L’aimer, c’est d’abord accomplir Sa volonté.

2) Avec joie

- Si nous obéissons de mauvais gré, cela se sent, et l’atmosphère est plus lourde.
- « Obéir toujours, c’est être martyr sans mourir ! » (St Josémaria, Chemin, 622)
- Suis-je un enfant martyr ? Si je me pose la question, je serai obligé de sourire.
- La joie est aussi une vertu.

3) Efficacement

- Je m’efforce d’aller jusqu’au bout de la mission, sans m’arrêter en cours de route.
- J’obéis aussi selon l’esprit de l’ordre donné, pour arriver au but prévu.
- Pour cela, il faut parfois une bonne dose d’initiative et de sens des responsabilités.
- Beaucoup de grandes réalisations sur terre se font « en service commandé. »

Documents joints

  • L’Obéissance - 195.5 ko

Aider Hautefeuille

Par mon don, je contribue à promouvoir une éducation de qualité pour mes fils.

Inscriptions

Toutes les indications pour l'inscription de votre fils.

Autres informations

  • Ecole directe

    Prenez connaissance des notes et résultats de votre fils.

  • Calendrier

    Toutes les dates utiles du collège et du lycée.

  • Restons en contact !

    Par les réseaux sociaux

    FacebookGoogle +

    En vous abonnant à notre newsletter

Quelques Amis de Hautefeuille