Collège et Lycée privés Hautefeuille

HAUTEFEUILLE

Collège - Lycée privés

pour garçons

Nouvelles technologies : bon usage et addictions

Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Méthodes et vertus > Nouvelles technologies : bon usage et addictions

Les « nouvelles technologies » ou TIC (Technologies d’information et de communication) ne sont pas neutres. Ce sont des outils formidables, mais leurs utilisateurs doivent être éduqués, formés au discernement. A chaque fois que l’homme invente un nouveau moyen de communication (imprimerie, radio, télévision) : après une période de fascination-répulsion, on se rend compte que l’homme est toujours le même, bon mais marqué par le péché, et on apprend à gérer ce nouvel outil en insistant sur certaines vertus.

1) Respect des droits d’autrui : éviter de…

- Dire de mal des autres (insultes, propos racistes...),
- Dévoiler des informations liées à la vie privée,
- Diffuser photos, vidéos ou enregistrements sonores sans l’accord préalable de la personne concernée,
- Télécharger illégalement...
- Enregistrer, photographier ou filmer un cours,
- Pousser les autres à faire des choses interdites (filmer une agression par exemple), sous peine d’être déclaré complice et condamné pénalement.
Exemples de jurisprudence : un blog insultant à l’égard d’un chef d’établissement a donné lieu à la condamnation de son auteur à 1000 € d’amende dont 500 € avec sursis, 2000 € de dommages et intérêts et 300 € de frais de justice (Grenoble, 20/11/2006). Un élève mineur a eu directement connaissance du projet de frapper un condisciple après la classe et a filmé la scène à partir de son téléphone portable : il a été condamné pénalement pour complicité d’un délit (Versailles, 24/10/2006).

2) Risques à connaître

- Les mauvaises rencontres
- L’exposition à des contenus non recommandés : sexe, violence, etc (Thérèse Hargot, sexologue à Stan)
- Le SEXE virtuel : certainement impur et souvent dangereux. Malsain car il nous bestialise.
- Les dépendances aux jeux ou à l’ordi (à prouver…)
- Les rumeurs (le buzz, les hoax)
- L’usage mercantile de la crédulité (et du reste)
- Le copier/coller pour le travail scolaire
- Les affirmations erronées de wikipédia ou de sites
- Le temps perdu
>> Accepter l’intervention des parents, leur dire les choses au fur et à mesure sans attendre d’être totalement traumatisé ou devenu insensible. Leur dire ce qui concrètement nous a fait souffrir : spams gênants, certaines rencontres, certains forums, pub…

3) Symptômes de dépendance

- L’utiliser tout le temps, y compris en se levant la nuit
- Repas irréguliers ou sautés
- Mauvaise hygiène personnelle
- Irritabilité si on en est privé
- Insomnies
- Mensonges aux proches sur le temps consacré à Internet

4) Connaître chacun de ces outils : Facebook, etc.

- FACEBOOK (67% d’ados inscrits) : un moyen prodigieux de rester en contact avec des personnes, mais qui a aussi son revers : perte de l’intimité, recherche d’une image avantageuse de soi, pseudo-amitiés, passion des « like », exhibitionnisme forcé, mémoire indéfinie d’erreurs de jeunesse, harcèlement, chronophagie.
- TWITTER (66% d’ados inscrits) >>
- WHATSAPP (84,4% d’utilisateurs) >>
- En hausse : SNAPCHAT , KIK MESSENGER, WECHAT

5) Unité de vie et vertus

- L’espace virtuel est « réel », dans le sens où il est un espace ordinaire de convivialité. Si on l’appréhende comme tel, on saura y mettre des règles.
- Les relations instaurées par les réseaux sociaux ne valent pas les relations face à face : on ne présente qu’un aspect de soi, etc.
- Vaut-il mieux masquer son identité sous un pseudo, ou donner son identité réelle (nom, prénom) ? Certains experts penchent pour le pseudo, mais rien ne vaut le vrai nom (prénom seul pour un enfant), à condition de ne pas donner d’autres éléments : adresse, téléphone, e-mail…
- PRUDENCE : bien connaître les limites du monde digital, et apprendre à être à ce que l’on fait.
- JUSTICE : être authentique, dans sa personnalité, mais aussi dans l’amitié.
- FORCE : ne pas se contenter de l’apparence, et approfondir la réflexion, l’attention, la lecture.
- TEMPERANCE : respecter un horaire, modérer la curiosité, dire les choses importantes « face à face », politesse dans l’usage du portable, et apprendre à ne pas répondre « à chaud » à un message : l’écrit reste.

Documents joints

  • nouvelles_technologies_bon_usage-3.docx - 224.6 ko

Aider Hautefeuille

Par mon don, je contribue à promouvoir une éducation de qualité pour mes fils.

Inscriptions

Toutes les indications pour l'inscription de votre fils.

Autres informations

  • Ecole directe

    Prenez connaissance des notes et résultats de votre fils.

  • Calendrier

    Toutes les dates utiles du collège et du lycée.

  • Restons en contact !

    Par les réseaux sociaux

    FacebookGoogle +

    En vous abonnant à notre newsletter

Quelques Amis de Hautefeuille