Collège et Lycée privés Hautefeuille

HAUTEFEUILLE

Collège - Lycée privés

pour garçons

La non-mixité : une vraie liberté

Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Méthodes et vertus > La non-mixité : une vraie liberté

La non-mixité est une formidable chance à offrir aux jeunes. Pourquoi est-elle si ignorée actuellement ?

A. DE BONNES RAISONS DE S’INTERROGER SUR LA MIXITÉ

1) Un jour, en 1975, il fut décidé que les établissements seraient mixtes… souvent pour faire des économies.

2) Dans les collèges mixtes, en récréation, le groupe des garçons et celui des filles continuent à être séparés.

3) La mixité n’est pas l’égalité homme-femme. On en est même encore très loin ! Cela veut peut-être dire qu’on s’est trompé de route.

4) A l’âge du collège, le garçon est souvent plus petit que la fille, et son niveau scolaire est inférieur. Sur 100 jeunes en échec scolaire, pourquoi y a-t-il 70 garçons ?

5) Pourtant, les filles sont moins valorisées, moins interrogées, en milieu mixte.

6) Si la maturité n’est pas la même, pourquoi s’étonner que les filles soient premières de classe en milieu mixte ? Quelle injustice pour les garçons ! Et quel ennui pour les filles…

7) Et la maturité affective ? Les garçons sont encore enfants, quand les filles sont déjà femmes.

B. ON TRAVAILLE MIEUX DANS LA NON-MIXITÉ

8) Dans une classe seulement de garçons, ou de filles, il est plus facile pour le professeur de trouver des centres d’intérêt communs.

9) Même la pédagogie du professeur, sa façon de s’adresser aux garçons et aux filles, les manières de travailler en classe seront différents.

10) Les garçons, entre 10 et 16 ans, recherchent des modèles masculins ; et les filles, des modèles féminins. La variété de ces modèles permettra de combattre les stéréotypes.

11) En sport, dans l’éducation affective, la non-mixité s’adapte mieux aux réalités biologiques.

12) Dans un collège ou un lycée non-mixte, les histoires de cœur n’empiètent pas sur la classe.

13) En revanche l’amitié trouve toute sa place. Un groupe de garçons, ou de filles, c’est le pur bonheur, et ce sont des amis que l’on gardera toute sa vie.

14) Dans une classe non-mixte, un garçon sait qu’il peut être le premier ; une fille sait qu’elle a le droit d’être forte en maths…

15) Et la liberté scolaire ? Les parents qui le désirent doivent pouvoir trouver une école non-mixte à distance accessible... et pourquoi pas un établissement public ?

Silvestre BAUDRILLART

Documents joints

  • 15nonmix_PS.doc - 615.5 ko

Aider Hautefeuille

Par mon don, je contribue à promouvoir une éducation de qualité pour mes fils.

Inscriptions

Toutes les indications pour l'inscription de votre fils.

Autres informations

  • Ecole directe

    Prenez connaissance des notes et résultats de votre fils.

  • Calendrier

    Toutes les dates utiles du collège et du lycée.

  • Restons en contact !

    Par les réseaux sociaux

    FacebookGoogle +

    En vous abonnant à notre newsletter