Collège et Lycée privés Hautefeuille

HAUTEFEUILLE

Collège - Lycée privés

pour garçons

La fête des 25 ans du collège

jeudi 7 avril 2011

Vous êtes ici : Accueil > Nouvelles > La fête des 25 ans du collège

Le Collège Hautefeuille a commencé en septembre 1985, avec 7 élèves. Il compte maintenant 240 élèves de 11 à 14 ans, répartis en 8 classes de 30 élèves chacune : deux classes par niveau. Ces 25 années sont un roman, avec des périodes d’angoisse suivies d’explosions de joie. Nous nous devions de le célébrer, et la préparation de cette grande fête a été à elle seule une aventure.

L’APASE a confié cet événement à une société de communication, ARTEA, qui a tout organisé en lien avec quelques professeurs et parents volontaires. Les heures de préparation, de réunion et de travaux divers ne se comptent plus, mais cela en valait la peine. Le chef du comité, un père de famille qui a eu deux fils au collège, s’y est pleinement impliqué. Pour la petite histoire, l’un des professeurs qui devait assurer la signalisation dans la ville s’est foulé la cheville la veille, tandis que la mère d’élève qui devait organiser le buffet était retenue à l’hôpital pour une importante opération ; mais tout s’est bien passé malgré tout !

La journée a commencé par une Messe, célébrée à Saint-Pierre-Saint-Paul, une paroisse centrale de Courbevoie. 300 personnes au moins y ont assisté : sept enfants de chœur, deux prêtres, le professeur de musique avec chorale et instrumentiste ; deux solistes ont chanté le psaume, un trompettiste a joué l’Ave Maria de Gounod pendant l’offertoire, et pour finir, la chorale du collège a interprété l’Ave Verum de Mozart. L’homélie, prononcée par l’abbé de Chomereau, aumônier du Collège depuis sa fondation, a rappelé cette belle aventure et la finalité de la formation : faire des saints ! Dans l’assistance, outre les élèves, des anciens de tous âges : les plus vénérables, autour de 35 ans, étaient venus avec femme et enfants, tandis que les plus jeunes n’avaient que 15 ans, ayant quitté le collège il y a quelques mois. Sont aussi venus bien sûr d’anciens professeurs, des parents d’anciens élèves, ainsi que des membres du groupe promoteur des débuts, maintenant à la retraite, et qui retrouvaient une nouvelle jeunesse.

Les assistants ont ensuite gagné le Collège. Un grand buffet était préparé dans le préau, tandis que la garde des enfants était confiée à une patrouille scoute d’anciens élèves et à leurs sœurs, guides. Ceux qui ne connaissaient pas le site actuel du Collège (nous y sommes depuis 2002 seulement) ont eu droit à une visite, guidée par des élèves de 12 ans formés à cet effet, et qui n’étaient pas peu fiers !

Après le repas, les participants se sont rendus à la Salle des fêtes du Stade municipal, mise à disposition par la Mairie, pour la célébration anniversaire. Ce quart de siècle du Collège a été évoqué au fil d’interviews ponctués de chants et de montages photos et vidéo, notamment d’émissions télévisées où nous apparaissions. Les chaînes de télévision nationales sont venues, en effet, souvent à Hautefeuille pendant ces 25 ans : école privée, école de garçons, formation confiée à l’Opus Dei, uniforme… cela fait de nombreux motifs d’intérêt.

Le discours du maire a été unanimement salué par sa pertinence et sa profondeur, faisant référence aux racines chrétiennes de notre pays et terminant par une longue citation de l’Evangile. Les pionniers du Collège, parents fondateurs, ont ensuite rappelé des moments marquants, dont l’obtention du contrat avec l’Etat, car il a beaucoup favorisé l’extension du Collège. Un bouquet de fleurs a été offert aux mères qui avaient eu le plus de fils à Hautefeuille : quatre garçons chacune, un petit record… même si la moyenne d’enfants par famille est de 5,2 dans l’établissement, d’après un de nos professeurs de mathématiques.

Le directeur, aux commandes depuis le début, a commenté la lettre écrite par le Prélat de l’Opus Dei à l’occasion de cet anniversaire, un encouragement à aller toujours plus loin, en veillant aux priorités : d’abord les parents, puis les professeurs, et enfin les élèves.

Puis le micro est passé dans la salle : quelques anciens élèves ont raconté leurs meilleurs souvenirs. Trois frères, Ambroise, Timothée et Philibert, mariés et pères de famille, ont exprimé leur reconnaissance. Puis ce furent des anciens de la première promotion, qui ont souligné qu’ils étaient toujours amis et se voyaient parfois chaque semaine. C’est alors qu’un autre ancien élève s’est emparé du micro et est monté brusquement sur scène : « Vous avez tous de bons souvenirs, mais moi, j’en ai un très mauvais ! » Stupeur dans la salle : « Oui, j’ai un très mauvais souvenir ! Ç’a été de quitter Hautefeuille après quatre ans, pour aller dans un autre lycée ! » L’acteur s’est montré à la hauteur de la situation pour assurer la transition avec l’annonce de l’adresse du futur Lycée…

En effet, depuis quelques mois, l’ouverture du lycée est officielle, mais il fallait trouver et négocier l’acquisition des locaux. Son emplacement ne pouvait être révélé dans l’intervalle. Enfin les promoteurs du Lycée pouvaient présenter le projet dans son futur cadre.

Et pour finir, piano, batterie, chorale et toute la salle qui chantait à l’unisson.

Cette belle fête a été l’occasion d’émouvantes retrouvailles : anciens élèves, parents d’anciens et professeurs. La Providence a voulu qu’elle coïncide avec l’ouverture du lycée : quelle chance de se retrouver à ce moment-là, où nous allons avoir besoin de beaucoup d’aide pour entreprendre cette nouvelle étape de Hautefeuille !

1er album photos

2e album photos

Aider Hautefeuille

Par mon don, je contribue à promouvoir une éducation de qualité pour mes fils.

Inscriptions 2018-2019

Toutes les informations pour les

Autres informations

  • Ecole directe

    Prenez connaissance des notes et résultats de votre fils.

  • Calendrier

    Toutes les dates utiles du collège et du lycée.

  • Restons en contact !

    Par les réseaux sociaux

    FacebookGoogle +

    En vous abonnant à notre newsletter