Collège et Lycée privés Hautefeuille

HAUTEFEUILLE

Collège - Lycée privés

pour garçons

Au revoir, Olivier Michel !

Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Les professeurs > Au revoir, Olivier Michel !

JPEG - 87.5 ko
Olivier MICHEL

M. Olivier MICHEL a commencé à enseigner la musique à Hautefeuille en septembre 2007. Après avoir fondé le Chœur en 2010, récemment devenu l’Ensemble Musical de Hautefeuille (EMH), il quitte l’établissement pour poursuivre sa carrière à Sainte-Anne-d’Auray, dans cette Bretagne où il a commencé ses études musicales. M. Andéol CHARTIER lui succède.

Olivier Michel, vous nous quittez pour de nouvelles fonctions... Quelles sont-elles exactement ?

Tout d’abord, je vous remercie de m’accorder l’occasion d’exprimer toute ma reconnaissance et ma joie d’avoir enseigné à Hautefeuille. Pour vous répondre, je rejoins l’équipe du centre du musique et d’arts sacrés (ADMAS) rattaché à la basilique de Sainte-Anne-d’Auray. Un chef de chœur anglais originaire de Cambridge, Richard Quesnel y a fondé une maîtrise et une équipe de professeurs et d’artistes l’assistent pour permettre aux élèves du collège-lycée motivés de suivre un cursus de « musique-étude » intégré à leur scolarité. La part qui me revient consiste à assurer l’enseignement de la culture musicale dans le prisme du solfège pour chanteurs. Il m’incombe aussi de préparer les candidats de terminale à l’option-musique au baccalauréat.

Pourriez-vous nous dire depuis combien d’années vous travaillez à Hautefeuille, et à quelle occasion vous avez été amené à entrer dans cette équipe pédagogique ?

Tout a commencé il y a 8 ans. J’habitais dans le quartier de Bécon-les-Bruyères depuis 2002 et j’ai commencé à découvrir Hautefeuille comme voisin de la rue Amand Silvestre. C’est pourtant dans le 7e arrondissement que le trait d’union s’est fait : j’ai réalisé un spectacle sur Claire de Castelbajac entre 2005 et 2007 dans le collège Thérèse-Chappuis, et la fille de Monsieur Neuville, Aude, a joué le rôle de la jeune Claire. Ce projet nous a rapproché et un an plus tard je rejoignais Hautefeuille.

Quelles sont les valeurs que vous partagez avec le projet pédagogique de Hautefeuille ?

Avant même d’évoquer les valeurs de ce projet, j’aimerais surtout exprimer toute mon estime pour les personnes qui les ont promues et incarnées. Là résident le cœur et la puissance de cette œuvre. J’ai beaucoup de reconnaissance pour mes collègues et toute l’équipe de direction dont l’exemplarité, l’intégrité et la simplicité m’ont beaucoup édifié. J’en profite pour les saluer de bon cœur et leur dire qu’ils me sont tous présents sur les routes du Morbihan !

Pour revenir à votre question, ce projet pédagogique m’a marqué par sa charpente anthropologique, humaniste et spirituelle. La promotion du préceptorat et de la non-mixité m’a toujours paru un atout précieux. J’ai apprécié une liberté d’action, une sorte de pragmatisme libre de toute idéologie. J’ai partagé la vision chrétienne de l’établissement : quelle chance de côtoyer au quotidien des prêtres donnés qui permettent aux élèves de vivre une vie sacramentelle très riche. Sur ce sujet, j’avoue avoir été marqué par la force de l’enseignement religieux : qu’il soit une discipline à part entière lui donne tellement d’envergure !

Parmi les projets que vous avez réalisés : Chœur de Hautefeuille, EMH (Ensemble Musical de Hautefeuille), animation de messes (les 25 ans notamment), Fêtes de la Musique, Concert de charité du 20 mai dernier à Notre-Dame-du-Lys, carnet de chants, ou même votre enseignement au jour le jour... quel est celui qui vous a été le plus cher, et pourquoi ?

Accompagner chaque élève dans son déploiement vocal, que ce soit en cours, ou dans cette expérience plus avancée du chant maîtrisien. Le concert de charité, résultat d’un travail d’équipe fructueux, a corroboré précisément cette dynamique. J’ai réellement vécu des moments de bonheur lorsque les élèves donnaient individuellement le maximum pour interpréter leur chant. J’aimais leur dire que ces moments représentaient pour moi les « grandes heures d’Hautefeuille » ! Je les remercie et j’en profite pour leur dire combien j’ai été heureux de vivre ces huit années avec eux, et combien ils vont me manquer. Oui, merci !

Vous avez composé une "Messe de Hautefeuille" et un "Salve Regina", entre autres : quelles sont les caractéristiques que vous avez voulu faire passer dans ces morceaux ?

La messe de Hautefeuille a été composée pour les élèves de l’établissement. Elle se devait simple et facile à chanter. A ce titre, le retour d’une même mélodie d’une partie à l’autre de l’ordinaire, contribue à cette facilité d’appropriation. Ma joie a été de la composer avec l’affectueuse attention de l’abbé de Chomereau : dès qu’une partie était écrite, nous la chantions ensemble pour vérifier si elle pouvait convenir.

En tant que professeur d’éducation musicale, comment caractériseriez-vous votre "style pédagogique" ?

J’ose espérer avoir permis aux élèves d’expérimenter une émotion artistique par le chant et les œuvres musicales. J’ai tenté de connecter l’expérience musicale aux autres dimensions de l’existence sans hésiter à approcher la part « verticale » « transcendante » de la musique à travers les œuvres sacrées. Je me suis efforcé de partager la culture musicale dans un axe généalogique, en terme de racines, d’héritage. Enfin, dans une discipline comme celle-ci, de soigner au mieux la qualité de la relation aux élèves, en « aimant » ce que j’enseigne : voilà un des ingrédients essentiels de cette alchimie qui peut être source de beaucoup de satisfaction tant pour les élèves que le professeur.

Quels sont les conseils que vous donneriez à votre successeur, qui s’attellera à cette noble tâche en septembre 2015 ?

Déjà qu’il se réjouisse du potentiel musical de Hautefeuille ! Et bien entendu, qu’il œuvre joyeusement et avec passion à lui donner la place de choix qui lui revient !

Aider Hautefeuille

Par mon don, je contribue à promouvoir une éducation de qualité pour mes fils.

Inscriptions 2018-2019

Toutes les informations pour les

Autres informations

  • Ecole directe

    Prenez connaissance des notes et résultats de votre fils.

  • Calendrier

    Toutes les dates utiles du collège et du lycée.

  • Restons en contact !

    Par les réseaux sociaux

    FacebookGoogle +

    En vous abonnant à notre newsletter