Collège et Lycée privés Hautefeuille

HAUTEFEUILLE

Collège - Lycée privés

pour garçons

Amitié

Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Méthodes et vertus > Amitié

A. Qu’est-ce que c’est ?

• Mes camarades sont ceux qui sont avec moi à l’école ou dans mes activités de loisir.
• Mes copains sont ceux qui me plaisent plus particulièrement parmi les camarades. J’aime être avec eux, nous faisons des activités en groupe, j’appartiens à leur « bande ».
• Mes amis sont plus intimes : ils savent beaucoup de choses sur moi, et je leur fais confiance. La vraie amitié est une communauté de vie.
• A l’âge du lycée, on découvre ce qu’est l’amitié : « partage des choses divines et humaines » (Cicéron) avec des personnes choisies, solides, fiables.
• Jésus, lui aussi, avait des amis : Lazare, Marthe et Marie, l’apôtre Jean, Joseph d’Arimathie…
• Dans la foi, tous les baptisés sont mes frères : ils sont l’ami de mon plus grand Ami, le Christ.

B. La mondanité

• La fête et la danse font partie des réjouissances normales d’une vie honnête sous le regard de Dieu. Mais comme elles comportent une certaine instabilité, il faut se fixer des limites : garder la « tête froide ».
• La bière et la cigarette accompagnent souvent l’amitié des jeunes. Mais elles ne sont pas obligatoires : il aut garder sa personnalité !
• Je ne prends pas d’alcools forts, dangereux pour la santé et pour le contrôle de soi. L’ivresse n’est qu’une triste copie de la joie.
• Je ne me laisse pas entraîner par l’ambiance. Au contraire, j’impose délicatement ma propre ambiance.

C. Les relations virtuelles

• Être l’ami de quelqu’un, est-ce simplement l’ajouter à une liste ? Je dois me fixer un objectif : ne jamais admettre comme ami quelqu’un à qui je n’ai jamais parlé.
• Peut-on devenir ami par Facebook ? Faire partie des amis d’amis, cela ne sert qu’à lire des pages intimes qui ne nous regardent pas.
• Peut-on dire des choses intimes, personnelles, en les écrivant sur un « mur », au vu de tous ?
• Les photos que je montre disent beaucoup sur moi. Ne pas diffuser d’images trop intimes, ni trop nombreuses. N’ouvrir son jardin secret qu’aux véritables élus du cœur.

D. L’amitié garçons-filles

• « Homme et femme Il les créa » (Gen 1, 27) : nous sommes à la fois égaux et différents.
• Pour apprendre à apprécier ces nuances, et pour s’en enrichir et acquérir de la finesse, il n’est pas mauvais qu’un garçon ait des amies. Mais pour éviter qu’un sentiment un peu trop exclusif n’en vienne à être pris pour de l’amour, il convient de garder, dans ces amitiés féminines, une certaine distance.
• Il est difficile d’expliquer à certaines jeunes filles qu’on est un PAM (« Pas Avant le Mariage ») : c’est pourquoi il faut éviter les situations de trop grande intimité. Une fille n’est pas un garçon, et certains messages peuvent devenir très pressants et brouiller notre capacité de résistance.

E. Bien choisir ses amis

• Être l’ami de quelqu’un, cela veut dire lui faire vraiment confiance.
• « J’aurais pu devenir un type bien, mais j’ai rencontré mes potes » : cette phrase pourrait être la devise de beaucoup de gens ; qu’elle ne devienne pas la nôtre ! Plus sérieusement, avant de devenir ami avec quelqu’un, je dois opérer un discernement.
• Avec mes amis, je partage de vrais projets : ainsi cette amitié sera-t-elle constructive.
• Pour que l’amitié soit vertueuse, elle doit vouloir le bien de l’ami, et aller vers le bien général et l’honnêteté. Sinon, c’est de la complicité.
• Si un de mes amis n’est pas d’accord avec moi sur une question importante, touchant la foi ou la morale, il est normal que je le lui dise. Il n’est pas obligé de partager toutes mes convictions, mais je ne dois pas non plus le tromper en lui faisant croire, par mon silence, que nous sommes d’accord sur ce point.
• Supposons qu’un de mes « amis » ne partage avec moi aucune valeur, humaine ou religieuse. Peut-il vraiment rester un ami pour moi ? C’est plutôt un compagnon d’amusements.
• Si un de mes amis a sur moi une mauvaise influence, je dois rompre et m’éloigner de lui. Surtout si cette influence porte sur ma santé physique (drogue, alcool…) ou morale (sexe, vol, violence…).

F. Aimer vraiment ses amis

• Penser à eux : ils ne sont pas là que pour mon plaisir. Quand ils sont dans le malheur, je dois m’occuper d’eux, les consoler, les distraire...
• Leur rendre délicatement service.
• Les écouter : « Plus qu’à donner, la charité consiste à comprendre. » (St Josémaria, Chemin, 463)
• Surmonter les petites disputes en s’excusant ou en pardonnant.
• Prier pour eux. Si je ne prie pas pour mes amis, c’est que j’ai peu d’amitié pour eux.
• Les corriger si cela s’avère nécessaire : les aider à s’améliorer par un conseil amical.
• Faire de l’apostolat avec eux : leur parler de la foi, ou les aider à mieux la vivre.

Documents joints

  • Fiche Lycée - 72.5 ko

Aider Hautefeuille

Par mon don, je contribue à promouvoir une éducation de qualité pour mes fils.

Inscriptions 2018-2019

Toutes les informations pour les

Autres informations

  • Ecole directe

    Prenez connaissance des notes et résultats de votre fils.

  • Calendrier

    Toutes les dates utiles du collège et du lycée.

  • Restons en contact !

    Par les réseaux sociaux

    FacebookGoogle +

    En vous abonnant à notre newsletter