Collège et Lycée privés Hautefeuille

HAUTEFEUILLE

Collège - Lycée privés

pour garçons

Sérieux

Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Méthodes et vertus > Sérieux

A. Qu’est-ce que le sérieux ?

• Une véritable fiabilité : « Mettre son honneur à mériter confiance ». Face à ses engagements, la personne sérieuse ne prend rien à la légère. « Que ton ‘oui’ soit ‘oui’, que ton ‘non’ soit ‘non’ » (Mt 5, 37). Il lui coûte de changer d’avis. Mais si elle le fait, ses raisons sont fondées, et c’est définitif.

• Exemples d’hommes sérieux :
— St Thomas d’Aquin : un de ses frères dominicains lui dit : « Regardez à la fenêtre ! Une vache ailée ! » Thomas regarde, l’autre sourit, et le théologien de dire : « J’aime mieux penser qu’une vache a des ailes, que de croire qu’un de mes frères me ment. »
— St Paul : anti-chrétien avant sa conversion…
— Soljénitsyne luttant contre le goulag ;
— Churchill luttant contre le nazisme ;
— Steve Jobs… ou les concepteurs du TGV…
• 3 valeurs de l’homme sérieux :
a) L’engagement : il est pesé et pris dans toutes ses implications.
b) Le temps : une valeur-clé de toutes les relations. Passer le temps nécessaire et le temps dû. Ni trop, ni trop peu.
c) Le travail : quantité et qualité. Les critères sont exigeants : un pont, par exemple, est calculé pour supporter 3 fois sa charge maximale.
• « Qui de vous, s’il veut bâtir une tour, ne commence par s’asseoir pour calculer la dépense, et voir s’il a de quoi aller jusqu’au bout ? De peur que, sil pose les fondations et ne peut achever, tous ceux qui le verront ne se mettent à se moquer de lui, en disant : ‘Voilà un homme qui a commencé de bâtir, et il n’a pu achever !’ » (Lc 15, 28-30)

B. Ce qui m’empêche d’être sérieux

1) La frivolité
• « Garde-toi de cette maladie du caractère qui a pour symptômes l’instabilité en tout, la légèreté en actes et en paroles, l’étourderie... : la frivolité, en un mot. » (St Josémaria, Chemin, 17)
• « Je suis jeune ! » Cette phrase est souvent une excuse à la lâcheté. La vraie jeunesse se bat pour ses idéaux, elle va jusqu’au bout, rien ne l’arrête.

2) Le respect humain
• La peur de montrer ses engagements parce que ce n’est pas conforme à la pensée dominante, « idéologiquement correcte ». Honte d’être chrétien, d’être sérieux, de passer du temps au travail.
• Le respect humain est une excuse commode pour ne pas consacrer trop de temps au travail, pour lui préférer une vie sociale inconsistante, entre les SMS, les e-mails et les discussions interminables.
• Suis-je sensible aux influences, aux prestiges d’emprunt, à la mode ? Mes amis n’ont pas à me dicter ce que je suis et ce que je pense.

3) La paresse
• Les résultats du travail ont un prix, en temps consacré et en concentration : « Le succès, c’est 1% d’inspiration et 99% de transpiration » (Edison)
• Le travail suppose de choisir ce qui est difficile : pas de musique, moins de distractions, un emploi du temps plus serré.
• Le travail est un investissement pour l’avenir et une source de joie pour le présent.

C. Améliorer son sérieux

1) Les engagements
• Peu nombreux, mais avec constance.
• Je fais la liste de mes « devoirs d’état » : vis-à-vis de la société, de ma profession, du voisinage, de ma famille, de moi-même. A chacun de ces devoirs, j’attache une action concrète. Je la réalise.
• « Fais ce que tu dois et sois à ce que tu fais » (Saint Josémaria, Chemin, 815).

2) Le temps
• Je fais un planning et j’assure sa réalisation.
• J’examine : chaque activité correspond-elle à un devoir, à une nécessité réelle ? Suis-je capable de dégager du temps en cas de vrai besoin ?
• Je m’organise pour faire mon travail dans les meilleures conditions de repos, avec un rythme de sommeil adapté.

3) Le travail
•J’améliore mes méthodes : une meilleure concentration en cours, une prise de notes plus efficace, la rédaction de fiches, une réflexion exigeante qui ne se contente pas de mémoriser.
• Je soigne mes travaux de recherche et mes exercices d’entraînement : ce sont les fondations sur lesquelles s’élèvera l’édifice.
• Je relis mes devoirs corrigés pour éviter de reproduire les mêmes erreurs.
• J’accrois ma culture générale en lisant de façon active, le crayon à la main, les livres conseillés.

Word - 106.3 ko

Aider Hautefeuille

Par mon don, je contribue à promouvoir une éducation de qualité pour mes fils.

Inscriptions

Toutes les indications pour l'inscription de votre fils.

Autres informations

  • Ecole directe

    Prenez connaissance des notes et résultats de votre fils.

  • Calendrier

    Toutes les dates utiles du collège et du lycée.

  • Restons en contact !

    Par les réseaux sociaux

    FacebookGoogle +

    En vous abonnant à notre newsletter

Quelques Amis de Hautefeuille